Coups de cœur...

Janvier 2009 

Il faut que je vous parle du délire de ma copine Nini… Je lui ai offert mon premier galet visage et depuis, elle le trimbale partout et se raconte une histoire dans des situations plus farfelues les unes que les autres. Comme si ça ne suffisait pas, elle se la joue roman photo !!! Bref, c'est Nini…Dernièrement, elle m'a envoyé une carte pour mon anniversaire et comme par hasard, c'est une photo de "moncaillou" (le nom du héros de son roman photo). Je la trouve géniale (la photo, mais Nini aussi). Du coup, je partage avec vous. Jugez par vous-même.

 

Décembre 2008
 

Ah, ça faisait un petit moment que je n'avais rien mis dans cette rubrique et ça me manquait… Je reviens du Rihiveli (vous êtes internaute, cherchez, vous trouverez!), et j'y ai fait une expérience qui me titillait depuis un certain temps. J'ai sculpté en plongée !!! Du corail mort car je n'aurais pas fait de mal à ces pauvres bêtes (oui c'est de faune dont il s'agit et non de flore). J'aime bien le matériau qui a la douceur du marbre et sa couleur nacrée mais le côté abrasif du grès. Il présente également une couche de protection similaire au calcin du calcaire et des irrégularités de surface identique à tout bloc brut. Les difficultés que j'ai pu rencontrer sont bien sûr liées au contexte subaquatique: durée de travail limitée, 3h33 en 2 séances et par 4m50 de fond. Gestion des coups portés rendue difficile par l'amortissement de l'eau. Gestion du recul et de la stabilité par le système poumon ballaste lors de la 1ère séance (harassant) puis surlestage pour la 2nde (plus confort). Bref, j'ai encore pris mon pied et je serais volontiers allé plus loin dans la réalisation si j'en avais eu le temps… Avec beaucoup de chance, la prochaine fois….

 

Novembre 2007
Il est tellement plus aisé de transmettre par écrit la virulence d'une colère que l'enthousiasme d'une chose positive. Je demande donc d'avance pardon à ces belles choses d'avoir si peu de vocabulaire pour vous les faire partager pleinement.

 

Maison Famille Rurale ou apprendre autrement

Depuis quelques années, j'officie en qualité d'intervenant extérieur à la MFR de Baigneux les Juifs comme professeur de taille. Que de satisfaction de réussir à transmettre une passion et les clés qui permettent de la vivre pleinement. De plus, généralement, ce sont des jeunes fâchés avec le système scolaire et qui connaissent des problèmes sociaux. Je ne les vois que deux jours par mois, car ils sont en contrat d'apprentissage. Mais c'est assez pour créer des liens. Certains me recontactent pour m'annoncer qui son permis de conduire, qui un mariage, qui une promotion dans son nouveau job. Je garde même un contact privilégié avec deux ou trois de ces anciens élèves. Quelque part, je pense que je tire une grande fierté de la réussite de mes élèves et du contact humain que nous avons. Dernièrement l'un deux est passé à l'atelier pour fêter sont BPMH, la même formation que moi... Malgré les difficultés, je pense que je n'agis pas en vain... 

 

Après l'âge de pierre, l'âge de bronze

Jusqu'à présent, j'ai toujours été monomaniaque et donc mono matériau. Je travaille toutes les pierres mais rien que La Pierre. Dernièrement, grâce à l'insistance et au soutien de Guy, un collègue sculpteur, j'ai réalisé mon premier bronze...  Quelle joie, quel enthousiasme... J'ai découvert les lignes d'une de mes pièces avec un regard extérieur. En effet, ce n'est pas moi qui ai façonné le bronze. De plus, ce matériau réagit vraiment différemment à la lumière que la pierre. Et enfin, j'ai réalisé une patine qui met vraiment en valeur et les volumes, et les lignes. Je suis littéralement sidéré par cette réalisation. A tel point que j'envisage sérieusement de faire des terres ou des plâtres uniquement pour en faire des tirages bronzes. A voir... Voilà, c'est tout pour le moment. J'espère revenir très rapidement à cette rubrique car elle traduit pour moi des choses particulièrement positives, et c'est BON.

 

Retour